Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Filter by Categories
Assurance
Bébés et enfants
Divers
Formations
High Tech
Internet
Lifestyle
loisirs
Maison & déco
Mode
santé
sport
Technologie
transports
Uncategorized
Voyages

Choisir votre page

Thaïlande, ce pays du sourire rassemble un nombre impressionnant d’attraits. Outre sa culture, ses monuments et sa cuisine font partie des raisons qui poussent les touristes à y aller. Ainsi, la gastronomie thaïlandaise se veut riche et savoureuse. D’ailleurs, les professionnels mettent autant de générosité dans leurs plats que dans leurs relations sociales. Grâce à tout cela et de ses autres atouts, la Thaïlande représente une destination culinaire à essayer au plus vite.

Plat traditionnel, mais toujours d’actualité : le riz et ses déclinaisons

Généralement, le riz se décline sous plusieurs formes en Thaïlande. Du coup, dans la langue du pays, la traduction d’avoir faim est littéralement « vouloir manger du riz ». En effet, les Thaïlandais ont même diversifié leur façon de le cultiver. C’est-à-dire, son importance dans leur quotidien. Exemple, en cuisine, le riz se présente tel quel, mais aussi souvent sous la forme de farine ou de nouilles. Pourtant, cette dernière forme sera traitée dans un autre volet. En tant que poudre, cette céréale devient du Bua Loy. En d’autres termes, les thaïlandais les appellent aussi « lotus flottant ». Les boules de farine de riz nagent dans une préparation à base de lait de coco. D’une part, il se parfume tantôt au pandanus d’autre part à la patate douce. Certains utilisent le taro ou la courge kabocha. Le riz se déguste souvent gluant en Thaïlande. C’est le cas du Bua Loy, mais aussi du Khao Nao Ma muang, un dessert.

Réveiller son côté le plus carnivore en ingurgitant de la viande thaïlandaise

Concernant les mets ou bien les accompagnements, les Thaïlandais apprécient la bonne chair. D’ailleurs, ils ont plusieurs façons de la préparer. Par exemple, la viande y est marinée, puis frite ou cuisinée en sauce. Mais les touristes en trouveront autant dans les restaurants de luxe que dans la rue. Certains établissements spécialisés proposent des barbecues. Toutefois, les clients font leur choix parmi des viandes et des légumes encore crus. Ensuite, les aliments se cuisent à leur table ou sur un brasero. D’autant plus, nous conseillons à tous ceux qui décident de Visiter thailande de tenter l’expérience. Quant aux autres, le poulet aussi se présente de différentes manières dans ce pays. Notamment, le Tom Kha Gai représente assez dignement cette volaille. En effet, cette soupe est onctueuse, accompagnée de lait de coco et de citronnelle. De plus, il y met également une touche de piment. Sinon, le poulet devient plus nourrissant encore grâce à la sauce curry thaïe. Alors, ce plat se nomme le Panang Curry. L’appellation vient de la pâte de curry rouge dans laquelle les morceaux de volaille sont frits.

Goûter à toutes les sortes de nouilles originales de la Thaïlande

Les nouilles représentent aussi une grande partie de ce qu’ingurgitent les Thaïlandais. C’est-à-dire, il y en a au bas mot 3 sortes. D’abord, les très fines ou sên mée. Ensuite, les larges ou sên yài et enfin les sên lék qui sont intermédiaire. De plus, impossible de ne pas citer le Pad Thaï dans ce texte sur la nourriture thaïlandaise. Au fait, il s’agit du plat qui s’est le mieux exporté. En général, on y trouve des pâtes sautées, des oignons, des crevettes et d’autres bonnes choses. Mais pour les touristes qui décident de visiter Thaïlande, goûter à ce plat est absolument immanquable. Par ailleurs, le Tom Yam Kung fait aussi partie des impératifs à manger. Cette savoureuse soupe aux crevettes réchauffe délicieusement le corps. En effet, elle se révèle assez épicée. Le mélange subtil entre la sauce de poisson et le jus de citron se trouve relevé par les piments écrasés. Le plat se veut au final goûteux, sans être écœurant.