Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Filter by Categories
Assurance
Bébés et enfants
Divers
Formations
Internet
Lifestyle
loisirs
Maison & déco
Mode
santé
sport
Technologie
transports
Uncategorized
Voyages

Choisir votre page

Le sport est une activité physique qui permet non seulement de prendre soin de son corps et de sa santé, mais aussi de son esprit et de son mental. Voilà pourquoi tout le monde devrait en pratiquer, même les personnes en situation de handicap. Quel que soit leur handicap, il y a toujours un sport qui leur convient.

Sports adaptés pour ceux ayant un handicap des membres inférieurs

Aucune discrimination ne doit être faite lorsqu’on parle de sport, car tout le monde a le droit de prendre soin de sa propre personne. D’ailleurs, pour éviter cette discrimination, beaucoup de sports pour personne en situation de handicap sont déjà inscrits dans les programmes paralympiques. Pour ceux qui sont handicapés des membres inférieurs, ils peuvent se tourner vers les sports qui se pratiquent sur un fauteuil roulant. On peut noter dans ce cas, les courses d’athlétisme et le handbike en individuel. On a, comme sport collectif, le basket-ball ou le rugby sur fauteuil. Ces types de sport nécessitent l’usage de la force des bras et de l’avant-bras. Mais il y a également le tennis en fauteuil qui consiste à échanger des balles tout en se déplaçant sur le fauteuil roulant. En plus de la force des bras, le sportif doit avoir de la précision dans ses coups et se déplacer énormément au cours d’une rencontre. Enfin, il y a le volley-ball assis.

Pour pratiquer ces différents sports, le sportif doit utiliser un fauteuil roulant électrique. Différent du fauteuil roulant électrique classique comme ceux de Acekare, le fauteuil roulant électrique pour le sportif est plus robuste, dispose de caractéristiques finement étudiées pour faciliter la pratique d’un sport donné.

Pour les non-voyants

À chacun le sport qui lui convient. Les non-voyants aussi peuvent parfaitement faire du sport. La plupart des sports pour les non-voyants sont pratiqués en équipe. Ils leur permettent de développer un esprit de groupe, une grande solidarité et une cohésion incomparable. Parmi les sports pour non-voyants, l’on peut citer notamment le foot. Pour que le jeu puisse se faire, les joueurs utilisent un ballon sonore et sont guidés par leurs entraîneurs. Les non-voyants peuvent aussi pratiquer le Goalball. Il consiste à renvoyer le même ballon dans le camp adverse en évitant les défenseurs pour empêcher la balle de passer. Enfin, ils peuvent participer au cyclisme pour sportifs ayant des déficiences visuelles ou faire une compétition de course de vitesse pour malvoyants.

Quel sport pour ceux ayant un handicap cérébral

Le cyclisme est un sport très apprécié qui procure aux participants comme aux spectateurs, des moments de joies et d’euphorie incomparables. Si les personnes ayant un handicap cérébral sont intéressées par la course, elles peuvent participer à ce sport sur des tricycles. Si elles sont plutôt passionnées par le développement musculaire, elles peuvent faire de l’haltérophilie. La seule différence, dans ce cas, c’est que le pratiquant doit rester allongé sur le banc lors du soulèvement du poids. Pour sportif en situation de handicap, ce sport demande beaucoup de pratique, mais aussi et surtout, de la persévérance. Ainsi, ce genre d’activité n’est pas non seulement une activité physique, mais peut aussi participer à la guérison de la personne sur le long terme. Enfin, les personnes ayant un handicap cérébral peuvent également participer à un tournoi de judo. C’est un sport qui prend soin du mental et qui permet de maîtriser l’agressivité pouvant être présente chez les personnes ayant une déficience mentale.