Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
Assurance
Bébés et enfants
Divers
Formations
Internet
Lifestyle
loisirs
Maison & déco
Mode
santé
sport
Technologie
transports
Uncategorized
Voyages

Choisir votre page

La revente de bijoux en Belgique : une affaire en « or ».

La fiscalité de l’or varie dans les pays européens et en Belgique, les taxes et impôts sont plus légers qu’ailleurs. C’est pour cette raison que de plus en plus de français font le voyage pour vendre leur or dans ce pays.

Vous ne pouvez pas trouver un pays où la revente de l’or rapporte plus d’argent qu’en Belgique. La première information à savoir est que dans ce pays, l’impôt sur la fortune n’existe pas et c’est pour cela que le simple fait de posséder de l’or est déjà très intéressant. Ainsi, vous n’avez pas à déclarer votre or aux impôts. Vous n’avez qu’à le garder sans rien payer, ce qui n’est pas possible en France ou en Suisse. Si vous voulez vendre votre or, la fiscalité belge est aussi plus avantageuse.

Pour comparaison, celui qui s’occupe du rachat or doit payer une taxe sur les métaux précieux de 10.5% en France. C’est une taxe sur les plus-values qui représente jusqu’à plus d’un tiers du montant du bénéfice, ce qui n’est pas rien. Dans d’autres pays, les ventes d’or sont taxées quelques mois ou un an après l’acquisition. Comme le cas de l’Allemagne et du Luxembourg.

Toutes ces informations démontrent que les français qui veulent revendre leur or n’ont pas choisi la Belgique par hasard. D’ailleurs, le nombre de français qui traversent la frontière belge pour revendre leur or augmente et après, ils reviennent sans rien payer. Cependant, il faut savoir que c’est bien une fraude car toute vente d’or réalisée en dehors de la France doit quand même y être déclarée. Ainsi, vous devez payer la taxe française à votre retour et en ramenant de l’argent en liquide, vous devez également faire une déclaration aux douanes si la somme dépasse les 10000 Euros.

rachat or

Mais retournons en Belgique, si vous voulez y vendre votre or, vous pouvez choisir le mode de paiement qui vous convient. Le paiement en liquide est l’option la plus choisie mais pour les gros montants, il est préférable d’opter pour le virement qui est plus sûr. La vente peut aussi rester anonyme si elle ne dépasse pas une certaine somme. En effet, vous pouvez effectuer une vente plafonnant à 3000 Euros en espèce. La discrétion est donc l’une des principales attractions de la revente d’or en Belgique. En outre, l’estimation d’un bijou en or peut être 15 à 20 % supérieure que les meilleures offres en France. Un bijou estimé à 2500 Euros en France peut donc être vendu à plus de 3000 Euro en Belgique.

Concernant l’état de vos bijoux, ils auront toujours les mêmes valeurs même s’ils sont cassés car c’est la matière première qui importe : l’or. Le prix est donc payé en gramme. C’est pour ces raisons que le déplacement en terre belge rapporte beaucoup plus que la revente dans l’Hexagone. Mais il faut quand même emporter une certaine quantité pour qu’il l’est.

Cependant, certaines voix commencent à s’élever en France pour militer en faveur de la mise en place d’un système fiscal plus souple. D’autres pays essaient également d’imiter le modèle belge en modifiant la législation qui encadre le secteur de l’or. Cela ne veut pas dire qu’en Belgique, tout est permis car un contrôle du marché existe quand même. Bien sûr, le contrôle est assez souple mais elle permet de lutter contre la revente de bijoux en or volés. Bref, ce ne sont pas seulement les français qui se précipitent en territoire belge pour y revendre leur or. En effet, les gens des pays du monde entier trimballent leurs lingots et bijoux dans cet Eldorado de la revente d’or pour y faire leur business et d’échapper au fisc de leurs pays respectifs.