Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Filter by Categories
Assurance
Bébés et enfants
Divers
Formations
High Tech
Internet
Lifestyle
loisirs
Maison & déco
Mode
santé
sport
Technologie
transports
Uncategorized
Voyages

Choisir votre page

Aussi appelé conducteur routier ou camionneur, le chauffeur routier  fait partie des professionnels de la route. Au volant de son camion ou poids-lourds, il transporte des marchandises d’un endroit à un autre tout au long de la journée, voire la nuit. Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur le métier de chauffeur-routier.

En quoi consiste l’emploi chauffeur routier ?

Le métier de chauffeur routier appartient au secteur du transport routier. Il consiste à transporter tout type de marchandises sur une courte ou longue-distance à bord d’un poids-lourd. Plus qu’un simple conducteur, le chauffeur routier assure la bonne livraison des marchandises, aussi appelées fret » à destination.  Pour cela, il doit veiller sur sa cargaison en faisant en sorte qu’elle reste en bon état, respecte les règles de sécurité en vigueur et est livrée à temps. 

Le chauffeur poids lourds supervise aussi, voire participe, au procédé de chargement et déchargement des marchandises dans le camion ou la remorque. En plus du transport routier de marchandises lui-même, le chauffeur routier s’occupe aussi des démarches administratives liées à son activité, telles que la signature des bons de livraison, les factures, etc. Il est aussi en charge de l’entretien régulier de son camion. 

Le chauffeur poid lourd peut travailler à son compte ou être salarié. Dans ce cas, il peut travailler pour des sociétés de transport routier, de logistique, de transport-logistique ou de transport international. Les marchandises transportées sont très variées : matériaux de construction, produits industriels, biens de consommation, automobiles, carburant, … et même des matières dangereuses.

Quelles sont les compétences et qualités nécessaires pour exercer le métier de chauffeur routier ?

Les qualités et compétences requises

En tant que professionnel de la route, le chauffeur pl doit posséder un certain nombre de qualités et des compétences. Il doit avoir une excellente capacité de concentration. Il doit aussi être réactif, avoir de bons réflexes et une bonne attention pour pouvoir identifier et échapper au danger sur la route. 

Une bonne condition physique et une bonne santé (une bonne acuité visuelle, une bonne audition…) sont aussi indispensables pour exercer ce métier.

En plus des capacités physiques, des qualités comme la courtoisie, le sens relationnel, une conduite irréprochable et l’autonomie sont aussi requises pour ce travail. 

Par ailleurs, même si le métier de chauffeur spl est accessible sans diplôme, il faut être titulaire d’un permis C ou permis EC pour l’exercer. Il faut aussi suivre la formation initiale minimale obligatoire (FIMO marchandises). Le permis C et la FIMO sont intégrés dans les formations pour obtenir le CAP conducteur routier marchandises, le CAP conducteur livreur de marchandises ou le TP (titre professionnel) conducteur du transport routier de marchandises sur tout  véhicule.

Pourquoi choisir le métier de chauffeur routier ?

L’emploi de chauffeur routier présente de nombreux avantages. Tout d’abord, ce professionnel de la route jouit d’une grande autonomie dans son travail. Il travaille généralement seul dans son véhicule. Comme il passe beaucoup de temps sur la route, sa journée est rythmée par les conduites, les pauses obligatoires, les temps de repos et les arrêts dans les restaurants routiers. Le métier de chauffeur routier est effectivement réglementé. Il est soumis au règlement social européen 561/2006. A titre d’exemple, il lui est interdit de conduire plus de 9 heures par jour pour sa sécurité. Il doit faire une pause de 45 minutes après une durée de conduite ininterrompue de 4h 30. En ce qui concerne les temps de repos, le conducteur poids lourds doit se reposer 11 heures par jour. Les heures de conduite et de repos sont enregistrées dans un appareil spécifique, appelé chronotachygraphe.