Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
Assurance
Bébés et enfants
Divers
Formations
Internet
Lifestyle
loisirs
Maison & déco
Mode
santé
sport
Technologie
transports
Uncategorized
Voyages

Choisir votre page

En matière de création d’entreprise, l’immobilier est un aspect important à considérer. Le respect des règles et des normes de prestations de services est tout de même essentiel pour le bon développement de l’entreprise. En ce qui concerne la location d’un garage ou d’un box, voici trois conditions impératives à observer.

Joindre le garage ou un box à un logement

Il est possible de transformer un logement spécial en un garage ou en un box. De même, on peut simplement louer une partie de ce logement pour en faire un garage ou un box à part entière. Cependant, certaines conditions de location du garage s’imposent dans ce cas. En effet, le prix du loyer est désormais fixé selon l’indice de référence des loyers (IRL). De plus, la durée de location du garage est déterminée de celle inscrite sur le bail de logement.
Par ailleurs, le contrat de location du garage à l’intérieur d’un logement principal est sanctionné par une assurance à plusieurs risques. Cette assurance est accordée aux locataires en cas de situations graves comme le sinistre. Il est alors important de déclarer le garage à l’organisme d’assurance afin de pouvoir élargir les garanties signalées dans le contrat. Cela prend en compte la superficie du garage ainsi que d’autres biens de nécessité.

Le garage ou le box isolé

Quand vous décidez de louer un garage ou un box dans un coin, loin de tout logement, dans le cadre d’une location de box à Poitiers location de box à Poitiers, vous êtes soumis à une réglementation différente de la précédente. Pour conclure ce type de bail, il faut simplement négocier le coût du loyer avec le propriétaire. D’autres aspects du contrat tels que la durée, les préavis et la date de paiement du loyer sont aussi à réviser avec ce dernier. De plus, les points abordés lors de cette négociation n’ont pas forcément besoin d’être notés sur un papier.
Toutefois, il est souhaitable d’établir un contrat. Cela permet d’éviter des conflits à l’avenir. Le document du contrat doit comporter la description du garage, c’est-à-dire la superficie et le lieu où il est installé. Il doit comporter aussi la durée de la location, le montant du loyer, le montant déposé en guise de garantie et les modalités de préavis.

Sous-louer un garage ou un box

Lors d’une location box, il peut arriver que vous tombiez sur un garage ou un box qui n’est plus utilisé par son locataire. Bien que cela soit un garage ou un box délaissé, il est bien possible de le sous-louer. Toutefois, il faut respecter certaines conditions.
En premier lieu, il est important de s’entretenir avec le propriétaire pour avoir son point de vue sur la disponibilité du garage ou du box. Il est aussi primordial de prendre connaissance des termes du contrat de bail pour la location de cette catégorie de logement. De même, il faut veiller à ne pas fixer le prix du loyer de la sous-location beaucoup plus cher que d’habitude, dans le but de se faire des bénéfices.

En somme, il est possible de louer un garage ou un box et d’en jouir profondément, si l’on respecte scrupuleusement toutes les conditions applicables.