Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
Assurance
Bébés et enfants
Divers
Formations
Internet
Lifestyle
loisirs
Maison & déco
Mode
santé
sport
Technologie
transports
Uncategorized
Voyages

Choisir votre page

Le marché de la location de voiture est vigoureux en France. Une concurrence importante et saine y règne. Mais, dans ce qui peut apparaître comme une jungle, il faut avoir plusieurs clés pour ne pas se faire avoir ni découvrir une facture finale plus importante qu’envisagée.

Connais-toi toi-même

Déjà, le premier principe de toute bonne location est, évidemment, de bien définir ses besoins en termes de véhicule, de trajet, etc. En effet, certains loueurs vont être bien placés en terme de prix sur la location courte de citadine dans un rayon de quelques dizaines de kilomètres, quand d’autres seront plus avantageux sur de longs trajets avec une berline par exemple.

Un autre critère important de la location de voiture de courte durée d’un véhicule, c’est le nombre de personnes qui vont devoir y tenir, ainsi que le volume des bagages. Si vous partez pour un weekend romantique à deux avec très peu de bagages, le véhicule à louer ne sera pas le même que si vous êtes 6 ou 7 à devoir partir pour une semaine.

Il y a aussi le type de trajet que vous allez faire avec le véhicule. Si vous restez dans un environnement péri-urbain ou inter-cité proche, une citadine peut très bien faire l’affaire, même avec 5 personnes. En revanche, traverser la France avec un tel modèle par autoroute risque de rendre le voyage cauchemardesque. Autant se rabattre sur une grande routière ou un SUV familial à ce moment.

Il n’y a évidemment pas de règle absolue. Néanmoins, il serait dommage de devoir se contenter d’une citadine car on a fait le « mauvais » choix de loueur et que l’on ne veut pas que la facture ne s’alourdisse trop.

Attention aux frais cachés

Une des « illusions » de la location de courte durée d’une voiture peut être de foncer vers les tarifs d’entrée de gamme (ou « low-cost »). En effet, très alléchants sur le papier – à partir de 10 euros pour une citadine -, ils peuvent receler des « frais additionnels cachés » qui, au final, peuvent vous faire regretter le choix du moins-disant à priori.

Un des frais additionnel souvent négligé est le forfait kilométrique. Les offres de locations low-cost de voiture ont la plupart du temps des kilométrages inclus relativement faibles. Tout kilomètre supplémentaire sera facturé à prix fort (certains sont à plus de 0,40 €/km). Si vous devez faire un trajet plus long, cela peut vite, financièrement dépasser une autre offre qui inclut, dès le début, plus de kilomètres.

Une autre mauvaise surprise qui peut arriver, c’est de découvrir une franchise plus élevée dans les garanties de l’assurance. Une rayure sur un parking, un vol, ou autre, et vous pourriez très bien y laisser beaucoup de plumes. Soyez très vigilants sur les garanties incluses ainsi que les franchises. Une franchise haute ou une garantie non incluse peut faire diminuer le contrat de location, mais faire augmenter la facture finale en cas de souci.