Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Filter by Categories
Assurance
Bébés et enfants
Divers
Formations
High Tech
Internet
Lifestyle
loisirs
Maison & déco
Mode
santé
sport
Technologie
transports
Uncategorized
Voyages

Choisir votre page

La couleur des yeux est un sujet qui intéresse les amoureux, les poètes, mais surtout les scientifiques. En général, les membres d’une même famille ont les mêmes couleurs d’yeux et parfois, cela s’étend à toute une population. Mais même si elle tient de l’hérédité, il existe d’autres facteurs qui influent sur la couleur des yeux, parmi lesquels la quantité d’eumélanine produite par les mélanocytes de l’iris des yeux. 

Principe

Il s’agit du résultat de l’hérédité. La couleur des yeux nous vient de nos parents et de nos ancêtres. Elle est influencée par un ou  plusieurs gènes. Le gêne d’une personne possède deux allèles, l’une venant de son père et l’autre de sa mère. Si ces allèles sont identiques (par exemple, si les parents ont tous deux les yeux marrons), alors la personne aura les même yeux que ses deux parents. Par contre, en cas d’allèles différents, ce sera l’allèle dominant qui va transmettre sa caractéristique, car il dominera l’allèle récessif. A la naissance, votre bébé a les yeux bleus car il n’a pas encore produit de mélanine. La couleur définitive viendra plus tard.

 

La couleur des yeux peut-elle déterminer la paternité ?

Est-il nécessaire de faire un test couleur yeux bébé ? 

La couleur des yeux peut donner des informations pertinentes sur la paternité d’un enfant. Mais elle dépend de plusieurs gènes. De plus, un test couleur yeux bébé ne peut donner une réponse quasi-certaine, vous pourrez avoir plus d’informations ici. Pour un résultat sûr, il vaut mieux faire un test ADN de paternité pratiqué en laboratoire car des pères et des enfants peuvent avoir des yeux de couleurs différentes.

 

Et si l’enfant n’a pas la même couleur d’yeux que ses parents ? 

Cela ne veut pas forcément dire que son père n’est pas son père biologique. En effet,  il est possible qu’un des parents aie un gène récessif dans ses allèles et l’ait transmis à l’enfant. Par exemple, les deux parents ont les yeux clairs et bleus mais l’enfant a des yeux noisette foncés : cela veut dire que l’un des parents compte parmi son ascendance un génotype qui a transmis le phénotype des yeux marrons. 

 

Vous avez les yeux de couleur bleu

Moins on a de pigmentation dans l’iris, plus les chances d’avoir les yeux bleus sont grandes. La couleur bleue est le gène récessif par excellence. Lorsqu’on voit une personne aux yeux bleus, il est sûr que ses deux parents ont aussi les yeux bleus. Cette couleur se retrouve très souvent dans les pays nordiques et les chiffres sont clairs : plus de trois-quarts de la population a les yeux bleus clairs ! En France, environ 30% de la population peut se targuer d’avoir un regard d’azur. Sur les îles Salomon vivent les Mélanésiens et ce sont les seules personnes au monde à avoir une peau foncée (ils viennent après les Africains), des cheveux blonds et de magnifiques yeux bleus. Cela n’est pas du à un métissage, mais à un gène récessif singulier ou à une mutation génétique. 

 

Vous avez les yeux verts 

Les personnes aux yeux verts représentent environ 2% de la population mondiale, ce qui fait de leur regard un gène très rare. Ils se retrouvent aussi bien en Europe qu’en Asie ou en Afrique. C’est une très belle couleur dont la cause est la faible concentration en mélanine dans l’iris. La lumière se reflète alors différemment et on a l’impression que le regard offre plusieurs nuances de vert, de bleu-vert, voire de gris-vert. 

 

Vous avez les yeux de couleur marron

C’est la couleur d’yeux la plus répandue au monde car l’allèle marron est dominant. Les yeux bruns résultent d’une haute concentration de mélanine et sont mieux protégés contre les rayons du soleil. 

 

Les cas particuliers 

  • L’hétérochromie : ce terme s’applique aux personnes aux yeux vairons, c’est-à-dire aux yeux de différentes couleurs. Dans sa version complète, elle produit un œil d’une couleur différente de l’autre. Lorsqu’elle est centrale, on peut noter des pigments différents dans un même œil.
  • L’albinisme peut donner lieu à des yeux rouges ou qui apparaissent rouge sous un certain angle de luminosité. Cela est dû à l’absence de mélanine dans l’iris. Ainsi, on peut voir la forte vascularisation de la couche située entre la rétine et la sclérotique de l’œil.